jeudi, février 24, 2005

Suicide de l'écrivain Hunter S. Thompson

21/02/2005 - Suicide de l'écrivain Hunter S. Thompson, auteur de Las Vegas Parano

Né en juillet 1937, Hunter S. Thompson, qui écrivait presque toujours à la première personne des histoires entre fiction et journalisme, était devenu célèbre en 1966 après la publication de "Hell's Angels", histoire de sa relation avec le gang des motards du même nom.

Ce tenant du "nouveau journalisme" est également l'auteur de "Fear and Loathing on the Campaign Trail '72", une compilation d'articles qu'il avait écrits pour le magazine Rolling Stone quand il couvrit la campagne électorale du président Richard Nixon en 1972.

C'est son fils Juan Thompson qui a découvert dimanche soir le corps de l'écrivain dans sa maison de Woody Creek, près de la station de ski d'Aspen, à environ 250 km au sud-ouest de Denver.

"Le 20 février, le Dr Hunter S. Thompson a mis fin à ses jours après s'être tiré une balle dans la tête dans sa maison fortifiée à Woody Creek, Colorado," selon un communiqué de son fils publié par le journal Aspen Daily News.

"Hunter chérissait son intimité et nous demandons que ses amis et ses admirateurs respectent sa vie privée et celle de sa famille", a-t-il poursuivi.

Son livre Las Vegas Parano est l'histoire apocryphe du drogué Raoul Duke, qui passe ses weekends à Las Vegas et qui ressemble de très près à Thompson. Il fut porté à l'écran en 1998, avec Johnny Depp dans le rôle principal, avec qui il devint ami.

Connu pour aimer vivre à l'écart du monde, gros buveur, amateur de LSD, il avait dénoncé "la dépression nerveuse à l'échelon national" dont les Etats-Unis avaient été victime après les attentats du 11 septembre 2001, déplorant notamment les atteintes aux droits civiques.

Né dans le Kentucky, Thompson avait souvent eu maille à partir avec la justice dans sa jeunesse pour des actes de vandalisme, qui lui valurent une fois 60 jours de prison.

Congédié de l'armée de l'air pour insubordination au bout d'un an de service, il part à la fin des années 1950 à Puerto Rico et en Amérique du Sud où il écrit pour des journaux, essentiellement dans la rubrique sportive.

En 1963, il épouse Sandy Conklin, une union qui dure 18 ans et dont il a eu un enfant, Juan, et des petis enfants.

Il décide à cette époque de s'installer à la campagne, à Woody Creek, où il a finalement passé la plus grande partie de sa vie.

Il avait reçu dans les années 60 un "doctorat" délivré par une mystérieuse église américaine.

Il a aussi été candidat en 1970 pour le poste de shérif à Pitkin (Colorado) en réclamant le "pouvoir aux dingues", et il ne lui a manqué que quelques voix pour être élu.

Ses derniers ouvrages sont "The Rum Diary", "Screwjack and Other Stories," "The Proud Highway" ainsi que "Hey Rube: Blood Sport, the Bush Doctrine, and The Downward Spiral of Dumbness."

Il était devenu suffisamment célèbre pour inspirer un personnage de bande dessinée.

Radio France